• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Financement
10 € / 10 000 €

Statut
Souscription en cours

Je fais un don

saint Germain d'Auxerre bénissant sainte Geneviève

Rose Maknali et Thomas Meyrou, étudiants à Science-Po, se lancent dans le sauvetage d’une huile sur toile conservée à l’Isle-d’Adam  (95).

L’oeuvre

Cette huile sur toile a été réalisée en1845 par le peintre Alfred Bourdier. Elle représente la rencontre de saint Germain avec sainte Geneviève. Germain, évêque d’Auxerre, est notamment connu pour avoir évangélisé le nord de la France et l’île deBretagne. Geneviève, née vers 420 à Nanterre, est l’une des figures centrales de l’iconographie française. Au milieu du Ve siècle, alors que les Huns s’apprêtaient à envahir Lutèce, elle réussit à convaincre les habitants de ne pas abandonner leur cité à l’envahisseur. Elle est de ce fait devenue la sainte Patronne de Paris.

Saint Germain est la figure centrale de cette œuvre. Il est peint debout, majestueux, le regard droit devant lui. Il bénit la petite sainte Geneviève qui est humblement à genoux, les bras croisés sur sa poitrine. Un autre personnage, également à genoux, tient les Évangiles.

L’artiste maîtrise parfaitement son art : le visage de l’évêque est impressionnant par le niveau de détails qui laisse transparaître une certaine force et détermination dans le regard. Saint Germain trône au sommet de cette habile composition pyramidale et renvoie la grandeur de Dieu. Avec cette scène, Alfred Bourdier tend à inscrire cet épisode de l’histoire de la France chrétienne dans la mythologie nationale.

Ce tableau, peint en 1845, est présenté au Salon du Musée royal de 1846. Il s’agit d’un évènement de peinture et de sculpture qui présente chaque année entre la fin du XVIIᵉ siècle etla fin du XIXᵉ siècle, les œuvres desartistes issus de l’Académie royale de peinture et de sculpture dans unpremier temps, puis ceux des beaux-arts. Le Salon prend place dans le salon carré du Louvre.

la restauration

Cette œuvre a urgemment besoind’une restauration car les dégâtssont multiples. La peinture est encrassée, le vernis est endommagé et il existe de nombreuses lacunes. Plus grave, la toile est trouée à de multiples endroits. Un certain nombre de repeints assombrissent la composition.

L’artiste

Alfred Bourdier est un peintre français du XIXeme siècle. Bien que peu connu de nos jours, il est digne d’intérêt. Formé aux beaux-arts de Paris, il débute au Salon de 1845 et y exposera à plusieurs reprises. Il est issu d’une famille d’artistes avec une sœur peintre (Élisa) et un frère paysagiste-naturaliste.

 

 

 

 

 

 

Le projet en images

Equipe 3 Science-po

saint Germain d'Auxerre bénissant sainte Geneviève