• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Lancée en septembre pour sa deuxième édition, la campagne menée en Bretagne et Pays de la Loire avec la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire engage cette année des étudiants en histoire de l’art et valorisation du patrimoine culturel pour restaurer et mettre en valeur des œuvres d’art de nos communes.

Réunis au siège de la Caisse d’Épargne Bretagne-Pays de Loire à Orvault le 2 mars dernier, les étudiants ont présenté leurs projets de valorisation d’œuvres du patrimoine local qu’ils avaient repérées depuis le mois de septembre.

Huit équipes ont présenté leur projet de valorisation à un jury composé d’experts et d’administrateurs de la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire. Deux d’entre elles ont été récompensées : leur œuvre reçoit 8 000€ pour sa restauration.

Les étudiants de Quimper et d'Angers avec les membres du jury de la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire.

Pour l’université de Bretagne occidentale :  rendre accessible L’Antependium de Briec

Romy Carval, Valentine Lanis, Joseph Prud’homme, Anthony Quaren et Diane Veron sont étudiants en licence histoire de l’art et archéologie. Ils ont convaincu le jury avec un projet de valorisation d’une pièce originale : un antependium d’autel en bois peint du XVIe siècle, conservé dans le petit village de Briec (Finistère).

Sauvegarde de l'Art Français - Plus Grand Musée de France - Briec (29), chapelle Saint-Cécile, antependium

Avec un devis de restauration à 3 190€, les étudiants proposent un projet de valorisation complet, notamment centré sur l’inclusion d’un public en situation de handicap.

Parmi les initiatives proposées, l'impression en 3D d'un texte en braille et d'une reproduction de l’œuvre avec les imprimantes de l'université.

Pour l’Esthua d’Angers : les étudiants au soutien du plus petit village du Maine-et-Loire

Baptiste Deslandes, Clément Lagrille, Lucas Laroche, Lucie Lemasle sont étudiants en Master 1 mention Direction de Projets et Établissements Culturels Spécialisation valorisation du patrimoine. Ils ont proposé au jury un plan de valorisation pour une toile conservée à La Lande-Chasles : L’Adoration des Mages.

Sauvegarde de l'Art Français - Plus Grand Musée de France - la Lande-Chasles (49) - Adoration des Mages

Cette toile datant de la fin du XVIIe siècle a une histoire particulière : elle a été déposée anonymement à la mairie l’année dernière. Devant l’intérêt artistique de l’œuvre, la mairie souhaite la restaurer et la mettre en valeur. La commune de 123 habitants (la moins peuplée du Maine-et-Loire) a pour cela pu compter sur le soutien du groupe de l’ESTHUA engagé dans la campagne Le Plus Grand Musée de France.

Les étudiants ont ainsi fait estimer la restauration et proposé d’organiser des événements autour de l’œuvre.

 

Les équipes lauréates avec Olivier de Rohan Chabot, président de la Sauvegarde de l'Art Français.

La Caisse d'Épargne Bretagne Pays de Loire

permet la réalisation de cette campagne du Plus Grand Musée de France