Simon Vouet, Aurore & Céphale, Collection particulière, Paris

La Fondation pour la Sauvegarde de l’art français récompense chaque année un docteur de l’université française pour l’importance et la qualité de ses travaux en histoire de l’art (architecture, arts et patrimoine relevant du domaine français, du Haut Moyen Age à la première moitié du XXe siècle). Ce prix scientifique vise à promouvoir les jeunes docteurs de l’université et à faciliter la diffusion des thèses à travers des publications de haute qualité éditoriale.

D’un montant total de 10 000 €, le Prix Lambert se décline en deux parties qui demeurent liées dans le cadre d’un projet éditorial : une récompense au chercheur et une aide à la publication de la thèse qui est versée à l’éditeur après la remise du manuscrit. Le prix est financé par Thomas Lambert, ancien élève de l’École normale supérieure et membre du conseil d’administration de la Fondation au titre des amis et mécènes.

Le Prix Lambert est attribué chaque année par un comité scientifique composé d’enseignants-chercheurs et de conservateurs des bibliothèques ou du patrimoine. Spécialistes de l’art français, ces experts sont choisis pour leur compétences scientifiques et pour leur engagement professionnel dans l’un des domaines concernés par le prix. Les membres du comité participent aux travaux d’expertise, ils sont responsables de la sélection des dossiers et ils élisent en assemblée le lauréat.

 

M. Alain Mérot
Président du Prix
Professeur en histoire de l’art moderne, Sorbonne Université

M. Emmanuel Lurin
Sécrétaire général du Prix
Maitre de conférences en Histoire de l’Art Moderne, Sorbonne Université

Mme Charlotte Denoël
Conservatrice en chef des bibliothèques, département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France

M. Florian Meunier
Conservateur en chef du Patrimoine, département des Objets d’art du musée du Louvre

Mme Marion Boudon
Professeur en histoire de l’art moderne, Université François-Rabelais, Tours

M. Alexandre Cojannot
Conservateur en chef du patrimoine, Archives nationales

Mme Gaëtane Maës
Maitre de conférences HDR en histoire de l’Art moderne, Université de Lille SHS

M. Jérémie Cerman
Maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Sorbonne Université

Mme Guitemie Maldonado
Professeur en histoire de l’art contemporain, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts

M. Thomas Renard
Maître de conférences en histoire de l’art contemporain, Université de Nantes

Mme Marine Kisiel
Conservatrice du Patrimoine, Musée d’Orsay

Conditions d’éligibilité

  • Les candidats doivent avoir soutenu leur thèse durant l’année civile qui précède la remise du prix (soit le 31 décembre 2018 pour le prix 2019).
  • La thèse doit avoir été inscrite en histoire de l’art (et non en histoire ou en esthétique) et dans une université française (en direction simple ou en co-direction avec une université étrangère).
  • Le sujet de la thèse doit relever directement du champ d’études couvert par le prix : histoire de l’architecture, des arts ou du patrimoine français entre le Haut Moyen Age et la première moitié du XXe siècle (avant 1960). Les travaux en histoire de l’art et archéologie antiques, en musicologie, en histoire de la photographie, du cinéma, de la vidéo, de l’opéra et de la danse sont a priori exclus.

Composition des dossiers

  • Un curriculum vitae, comprenant la liste complète des publications et activités scientifiques
  • Une version numérique de la thèse (fichier PDF compressé: aucun envoi par Wetransfer ou Yousendit, etc.).
  • Le procès-verbal de la soutenance de thèse ou, à défaut, les deux textes de pré-rapport.
  • Un projet de publication, fondé sur la thèse mais distinct du manuscrit : plan du livre, nombre de caractères et d’illustrations, estimation des coûts (achat des images et droits de reproduction).

Les candidatures pour le Prix Lambert 2019 sont closes.

Le Prix Lambert 2019 sera remis au lauréat à l’occasion du Salon International du Patrimoine Culturel 2019.