• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Financement
0 € / 5 000 €

Statut
Souscription en cours

Je fais un don

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Océane Bonnevie et Alexandre Laurent, étudiants à l’Université de Bourgogne Franche-Comté, se lancent dans le sauvetage du tableau Le Christ et la femme adultère conservé à Chalon-sur-Saône (71).

L’Oeuvre

La tableau est probablement une commande la ville de Chalon-sur-Saône à la fin du XVIIème siècle pour orner l’église Saint-Pierre nouvellement construite. Les armoiries de la ville sont présentes dans l’un des angles de l’oeuvre.

Il s’agit de la représentation du récit de la femme adultère décrit dans l’Evangile selon saint Jean. Les scribes et les pharisiens amènent à Jésus en train d’enseigner dans le temple une femme surprise en flagrant délit d’adultère. Leur but étant de piéger le Christ et de l’obliger à choisir entre la loi de Moïse qui prévoyait la lapidation de telles femmes et son enseignement. Au lieu de répondre, le Christ se met à écrire sur le sol, et finalement répond : « Que celui d’entre vous qui est sans péché jette la première pierre. »

Centré sur la femme, qui garde une attitude modeste, le tableau montre le Christ écrivant dans la poussière et les pharisiens et scribes essayant de lire ce qu’il écrit ou discutant avec véhémence. Il est à noter que le personnage du Christ, s’il est bien au premier plan, avec des vêtements clairs, n’est pas le centre du tableau, mais dans une position symétrique à celle des pharisiens.

L’œuvre est assez caractéristique de la peinture de la fin du XVIIème siècle avec un harmonie picturale et des formes proches de ce que nous pouvons retrouver dans une œuvre comme la présentation au temple de Philippe de Champaigne du musée des Beaux Arts de Dijon. Nous pouvons aussi constater cela au niveau des décors dit “à l’antique” qui sont caractéristique du beau siècle.

La restauration

Selon la base de données POP, ce serait une copie d’un tableau de Raphaël. C’est cet élément mais aussi son traitement pictural et sa taille particulièrement grande qui en font un véritable chef d’oeuvre local. C’est pourquoi nous avons décidé de nous engager pour la restauration de celle-ci.

La restauration prévoit un nettoyage avec un amincissement du vernis irrégulier et une suppression des anciennes retouches. Côté support de la toile, les vieilles pièces seront ôtées, les déchirures assainies et des renforts non contraignants collés au revers. La tension défaillante au niveau de certains angles sera reprise partiellement, en essayant de conserver le maximum du montage original.

Le projet en images

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère

Chalon-sur-Saône (71) Le Christ et la femme adultère