• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Plourin-lès-Morlaix (29) - Chapelle Saint-Bernard du manoir de Penlan - La Sauvegarde de l'Art Français

NB : La notice publiée ci-dessous est une notice provisoire, la notice scientifique étant en cours de rédaction.

Le plan de cette petite chapelle est rectangulaire et sa toiture à doubles pans en ardoises des Monts d’Arrée repose sur deux pignons massifs est et ouest terminés par une chevronnière sculptée s’appuyant sur des crossettes à talon. Le pignon est est couronné par un clocheton en pierres recouvert en dôme. Celui-ci a dû être démonté, par suite de dégâts infligés à la toiture par la tempête de 1996. On entre dans la chapelle par deux portes ouvrant sur les deux côtés. Le décor intérieur est constitué de deux bénitiers en pierre et d’un maître-autel du XVIIème siècle. Il est surmonté d’une toile représentant l’Annonciation. Ce tableau du XIXème siècle a été mis en place à la suite de la consécration du bâtiment à la Vierge.

La chapelle Saint-Bernard dépendant du manoir de Penlan est située à l’entrée de l’allée qui y mène, en bordure d’un chemin communal qui dévale vers la vallée du Queffleuth, rivière qui séparait les anciens évêchés de Léon et de Tréguier. Elle se dresse à 4 kms au sud du village de Plourin-lès-Morlaix dans la campagne, en lien avec l’étymologie du lieu (en breton, « pen lann » = l’extrémité de la lande).

Sa construction date des années 1630 en même temps que des travaux d’agrandissement du manoir. Sa vocation à Saint Bernard, peu courante dans la région, est sans doute à mettre en rapport avec l’abbaye cistercienne du Relecq, distante d’une dizaine de kilomètres, à moins qu’elle ne soit liée au saint patron de son constructeur, Bernard Le Bihan de Kerallo (1578-1642). Jusqu’à la seconde guerre mondiale, des messes ont été célébrées par un chapelain dans la chapelle, pour les propriétaires du manoir, mais également pour les habitants du hameau de Lestrézec où logeaient des employés des papeteries de Glaslan, en contrebas dans la vallée.

La chapelle a, dit-on, été construite sur une source miraculeuse. De fait, celle-ci sourd dans une prairie en contrebas et se déverse dans un très beau lavoir dallé de schiste. Jusque dans les années 1930, on venait de très loin en pèlerinage à la fontaine Saint-Bernard pour en recueillir l’eau dans une coquille Saint-Jacques et en imbiber les vêtements des enfants qui étaient atteints de maladie de “langueur”.

La chapelle Saint-Bernard est située dans la ZPPAUP de Plourin-lès-Morlaix, au bord d’un circuit VTT et non loin des circuits de randonnée qui sillonnent les bois entourant la vallée du Queffleuth.

Bibliographie :
· L. Le Guennec – Morlaix et sa Région (éd. Les Amis de Louis Le Guennec)
· L. Le Guennec – Nos vieux manoirs à légende (éd. Les Amis de Louis Le Guennec)
· A.J.D. de La Herblinais – Promenades à travers le pays de Morlaix (éd. Kornog)
· H. de Langle – Ces messieurs de Morlaix / Tome 1 (éd; Occimor)

Le projet en images

Plourin-lès-Morlaix (29) - Chapelle Saint-Bernard du manoir de Penlan - La Sauvegarde de l'Art Français

Plourin-lès-Morlaix (29) - Chapelle Saint-Bernard du manoir de Penlan - La Sauvegarde de l'Art Français

Plourin-lès-Morlaix (29) - Chapelle Saint-Bernard du manoir de Penlan - La Sauvegarde de l'Art Français

Plourin-lès-Morlaix (29) - Chapelle Saint-Bernard du manoir de Penlan - La Sauvegarde de l'Art Français

Plourin-lès-Morlaix (29) - Chapelle Saint-Bernard du manoir de Penlan - La Sauvegarde de l'Art Français