• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

La déploration du Christ

On ne possède aucun indice sur la provenance de ce panneau, vrai-semblablement un volet de triptyque, aujourd’ hui conservé dans l’ église de Chouzé-sur-Loire qui fut construite en 1824 en remplacement de l’ église parois-siale détruite à la Révolution. Classé au titre des monuments historiques en 1963 comme œuvre d’ un anonyme flamand du xvie siècle, il a été depuis rattaché au style de Noël Bellemare, peintre anversois actif à Paris entre 1515 et 1546, du fait de sa parenté avec le Retable de la Passion de l’ église Saint-Gervais de Paris et les volets de la Vie de la Vierge conservés au musée de Nancy. Les types physionomiques, la relation d’échelle des figures avec le paysage, qui est très influencé par les modèles anversois de l’ époque de Joachim Patinir, les envolées artificielles de drape-ries et les effets pittoresques de costume, la palette lumineuse enfin sont caractéristiques de la production de cet atelier parisien très en vogue dans le domaine de la peinture de retables, mais aussi dans ceux de l’ enluminure et du vitrail entre 1520 et 1530. Cet aspect de la peinture française dans la première partie du règne de François Ier, très lié au mouvement du maniérisme anversois, et plus générale-ment, à la présence très féconde d’ artistes venus des Pays-Bas, a été longtemps éclipsé par le prestige des nouveautés venues d’ Italie. Il fait désormais l’ objet de recherches, et la redécouverte du tableau de Chouzé-sur-Loire en est un des rares témoignages actuellement repéré.

Noël Bellemare est un peintre et enlumineur français d’origine flamande, actif entre 1512 et 1546, d’abord à Anvers, puis à Paris à partir de 1515. On lui attribue des cartons de vitraux ainsi que des miniatures. Une partie de ses enluminures ont été regroupées sous le nom de convention de Maître des Épîtres Getty, sans doute à la tête d’un atelier désigné par ailleurs sous le nom d’Atelier des années 1520.

Notice rédigée par Cécile Scailliérez

Le projet en images

La Déploration du Christ, Noël Bellemare, XVIe siècle