• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Courtisols (51) - église Saint-Memmie - La Sauvegarde de l'Art français

NB : La notice publiée ci-dessous est une notice provisoire, la notice scientifique étant en cours de rédaction. 

ARCHITECTURE

Située en Champagne pouilleuse, l’église Saint-Memmie présente un plan en croix latine constitué d’une nef à collatéraux de quatre travées, d’un transept dont la croisée est surmontée d’une tour-clocher, et d’un chevet plat à deux travées. Le bas-côté sud a été rehaussé à la suite de l’adjonction de chapelles obturant deux baies hautes de la nef. Une sacristie occupe l’angle sud du chœur, et une tourelle d’escalier hors œuvre s’élève dans l’angle opposé. L’ensemble est flanqué de contreforts.  

HISTOIRE

l’église Saint-Memmie, annexe de l’église Saint-Julien de Courtisols pendant l’Ancien Régime, est attestée pour la première fois en 1232 mais l’édifice semble plus ancien au vu de son architecture romane. La nef paraît du XIIème, le transept avec sa tour-clocher, et le chevet pourraient être de la fin XIIème voire du début XIIIème. 

Quant à elle, le village est mentionnée pour la première fois en 847 sous le nom Curtis Acutior (terme latin qui signifie « à l’endroit le plus haut »). En 1274, Courtisols est divisé en plusieurs seigneuries et possède donc trois paroisses et un château qui apparaît alors dans les textes. En 1447 : Saint-Memmie (Memmius est le premier évêque de Châlons) et le château de La Motte appartenaient au ban de Bussy 

Le projet en images

Courtisols (51) - église Saint-Memmie - La Sauvegarde de l'Art français

Courtisols (51) - église Saint-Memmie - La Sauvegarde de l'Art français

Courtisols (51) - église Saint-Memmie - La Sauvegarde de l'Art français

Courtisols (51) - église Saint-Memmie - La Sauvegarde de l'Art français