• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre

L’église de Bouër date de la fin du Xle siècle. C’est l’une des plus anciennes du département.
Construite en pierre, bois et zinc, elle conserve une nef romane appareillée en arêtes de poisson, son chœur lui a été construit au XVle siècle.
Au cours du XVle siècle, l’église est complétée par l’édification d’un chevet polygonal. La charpente lambrissée est alors révisée : ses entraits se distinguent par leurs extrémités sculptées en forme de gueule de monstres, disposition ornementale rare dans le Maine.
Une sacristie est construite au XVlle siècle. Elle est l’une des plus anciennes de l’ancien canton de Tuffé, comme l’indique le chronogramme de 1604 gravé sur la porte.

En 1729, une campagne de restauration est entreprise : la charpente a été totalement descendue et travaillée, toutes les sablières, à l’exception de celle du chœur, les tirants, les aiguilles et la moitié des chevrons de la nef ont été refaits à neuf. Monsieur François Le Gras, Marquis du Luart et Seigneur de la paroisse a financé cette campagne de restauration.

En 1731, des réparations et réfections du chœur de l’Église et des bâtiments à l’entrée du presbytère sont entrepris.

En 1749, ont été posées les deux premières pierres de deux autels jumeaux, celle de l’autel de la Sainte-Vierge au nom de Madame Marie Françoise Lucas de Demain, veuve de Monsieur François Le Gras, Chevalier et Marquis du Luart et celle de l’autel Saint-Simon, par Simon Jacques Paris, curé de céans. Ces autels ont été construits par Noël Bigot, architecte et Jean Jacques Lemaire, sculpteur. Les retables sont en parfaite adéquation avec celui du maître autel, qui figure I’Ascension. Leur forme galbée et leur décor sculpté sont caractéristique du XVllle siècle.

Le clocher a été édifié et la flèche a été élevée en 1753, comme l’indique l’inscription conservée sur l’un des entraits: « Maître Simon Jacques Paris, curé de céans, a fait faire le clocher par Louis Masse en l’an 1753 ». L’une des cloches, baptisée le 30 septembre 1770, a pour parrain et marraine Antoine François Gaspard Le Gras (Chevalier, Marquis du Luart et Seigneur de céans} et Hélène Françoise de Mondragon.

En 1766, un appentis est construit en avant du portail. Ce type d’auvent, appelé localement « balet », est très fréquent dans le Maine, mais il est généralement construit en bois et servait aux réunions de la fabrique. Les travaux ont continué jusqu’en 1789 avec le portail occidental.

Le projet en images

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre - Sauvegarde de l'Art Français

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre - Sauvegarde de l'Art Français

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre

Bouër (72) Eglise Saint-Pierre