• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

L’église est composée d’une nef et de 2 collatéraux de 3 travées. Le vaisseau central s’ouvre sur le chœur lui-même composé d’une travée de plan carré et d’une abside. La sacristie est adossée au sud du chœur. L’édifice est recouvert de tuiles plates sur la nef, et de laves sur l’abside. Le clocher carré qui coiffe l’abside est surmonté d’un hourd et d’une flèche octogonale en ardoises. L’abside et le clocher sont parés de lésènes.

L’église est mentionnée pour la première fois au Xe siècle lorsque l’abbaye de Cluny prend possession de l’église, alors dédiée à Saint-Sulpice, en 994.

XIIe siècle : construction du chœur et de l’abside actuels; la nef comportait alors un vaisseau central et un collatéral sud. C’est à  cette époque que l’édifice est dédié à Saint-Antoine le Grand.

XVe siècle : en raison de la guerre opposant le roi Louis XI et le duc de Bourgogne, l’église a subi des destructions à plusieurs reprises. C’est alors que furent construits le hourd (davantage pour le gué que pour la défense) et la flèche actuels.

XVIIe siècle : nombreux aménagements intérieurs

1793-94 : l’église est convertie en Temple de la Raison puis en Temple de l’Etre Suprême

1803 : l’église est restaurée et un curé est nommé.

Le XIXe siècle vit de nombreux aménagements :percements de plusieurs ouvertures et construction du collatéral nord, travaux sommaires sur le clocher (reprise en essentes en 1871),  pose d’une nouvelle cloche et construction de l’actuelle sacristie.

1913 : couverture en laves remplacée par des tuiles sur la nef

1928 : restauration de la couverture du clocher en ardoises

Le projet en images