• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Financement
1 540 € / 9 000 €

Statut
Souscription en cours

Je fais un don

Dans le cadre de la campagne du Plus Grand Musée de France, nous vous invitons à soutenir la restauration de cette statue de Saint-Jean.

L’oeuvre

La statue de Saint-Jean l’apôtre est une œuvre en terre-cuite datant du 17e siècle. Elle est conservée dans la cathédrale Notre-Dame à Saint-Omer (62). Elle est aujourd’hui composée de trois parties assemblées et d’un bloc déposé à proximité. Les pieds, formant peut-être un cinquième bloc, sont manquants.

Cette étonnante sculpture est pleine de mystère. Le rendu des yeux donne à Saint Jean une expressivité tout à fait étrange. L’histoire de la statue n’est pas moins intrigante. Œuvre d’un artiste inconnu du 17e siècle, elle est installée depuis plusieurs siècles dans la ville de Saint Omer. La statue formait vraisemblablement un ensemble avec une statue de la Vierge ainsi qu’un Christ en croix. Il ne reste aujourd’hui que la représentation de l’apôtre, dans une alcôve à l’entrée de la collégiale, et celle de Marie.

Saint-Jean du Calvaire

La présence de la sculpture, représentée dans un tableau du XIXe siècle qui représente la collégiale témoigne de l’importance de l’œuvre dans la paysage religieux et culturel de Saint Omer.

Bien que le sculpteur nous soit aujourd’hui inconnu, l’œuvre présente une véritable qualité artistique. Les affres du temps n’ont pas altéré sa force évocatrice. Le visage, très expressif, est d’une beauté toute particulière.

La finesse des traits, la profondeur du regard émeuvent et mettent en exergue l’intensité et l’importance de la scène. On note également la qualité des détails, de l’ondulation de la chevelure à l’attention portée aux froissements du vêtement.

Remarquable et ancrée dans le patrimoine historique de Saint Omer, cette statue nécessite une véritable restauration. Si elle est aujourd’hui abandonnée dans une alcôve de la cathédrale, le projet est de la rendre aux fidèles et, plus encore aux habitants de Saint Omer comme aux visiteurs.

Saint-Jean du calvaire

L’objet principal de la restauration consistera à atténuer la visibilité de la séparation entre les différents morceaux qui composent la statue. Ils étaient en effet attachés les uns aux autres à l’aide d’agrafes, dont les traces sont aujourd’hui encore très visibles. La grossièreté de l’assemblage laisse supposer une restauration antérieure maladroite qui ont laissé des traces très visibles aujourd’hui. Il s’agit également de remonter le quatrième bloc aujourd’hui isolé du reste de la statue. La restauration s’emploiera aussi à atténuer les graffitis en guise de cheveux, barbe et moustache qui ont été dessinés sur le visage de la statue, ainsi qu’à nettoyer les croûtes noires indurées, qui laissent supposer que la statue a pu être exposée à l’extérieur.

La statue de Saint-Jean est d’une très grande finesse et mérite, une fois restaurée, de retrouver une place digne de sa beauté dans la collégiale.

Projet mené par Théophile Gayrard et Eve de Seguins Pazzis, étudiants à Sciences Po Paris

ILS EN PARLENT

Le projet en images

Théophile Gayrard et Eve de Seguins Pazzis, étudiants de Sciences Po Paris en charge du projet

Saint-Jean du calvaire

Saint-Jean du calvaire

Saint-Jean du calvaire

Saint-Jean du calvaire

Saint-Jean du calvaire