• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Financement
2 000 € / 12 800 €

Statut
Souscription en cours

Je fais un don

Tombeau d'Eustache de Croy - Jacques du Broeucq - Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français - Plus Grand Musée de France

Dans le cadre de la campagne du Plus Grand Musée de France, deux étudiants de Sciences Po Lille, Iloé et François, vous invitent à soutenir la restauration du tombeau d’Eustache de Croÿ conservé dans la cathédrale de Saint-Omer. 

L’oeuvre

Réalisée en marbre, la sculpture du tombeau d’Eustache de Croÿ est
constituée d’un grand socle en marbre noir de Dinant, où figure épitaphes et armoiries et deux personnages en
albâtre. La qualité de la sculpture réside surtout dans la qualité et la finesse des drapés, et dans les expressions “vivantes”. Une première figure, priante sur la gauche, attire instantanément le
regard. Il s’agit Eustache de Croÿ vêtu de ses ornements épiscopaux,
agenouillé sur un coussin, mains jointes, gantées, ornées de trois bagues, posées sur un livre ouvert sur un prie-Dieu
recouvert d’un drapé broché. Le prie-Dieu est en forme de tête de
griffon ou de lion ailé. Face à lui, son corps, gisant et nu, repose sur un
coussin et un linceul dont un pan est ramené par la main droite du corps. La plus grande singularité de l’œuvre réside dans le traitement du transi : le défunt agenouillé et priant devant son propre corps mourant crée une certaine dualité. Ce sentiment que la vie vient
tout juste de le quitter, est permise par la délicatesse du modelé naturaliste de Jacques Du Brœucq.

L’ARTISTE

L’artiste, Jacques Du Brœucq, est reconnu pour sa maîtrise du relief, lui
permettant de renouveler le jeu des perspectives à travers des personnages désormais inscrits sur une surface concave. Le style de Du Brœucq résulte incontestablement de son passage en Italie où il s’expose à l’influence d’artistes comme Michel-Ange, Raphaël
et Sansovino. Sa réputation l’amène à la cour des puissants de son temps, tels que Charles Quint qui lui confère le titre de « Maître artiste de l’empereur », ou sa sœur Marie de Hongrie pour qui il conçoit, réalise et orne les châteaux de Binche et de Mariemont.

Tantôt présenté comme architecte, sculpteur ou encore expert en arts anciens, Jacques Du Brœucq a une vie méconnue en raison du manque d’éléments probants permettant de dresser sa biographie. De la même façon, seuls quelques fragments de son travail ont subsisté jusqu’à aujourd’hui, raison pour laquelle il a souvent été oublié.

Artiste de la Renaissance, Jacques Du Brœucq serait né au début du XVIe
siècle et acheva le jubé de la collégiale Sainte-Waudru de Mons, l’œuvre majeure de sa vie en 1549. On lui doit également le monument funéraire d’Eustache de Croÿ à Saint-Omer vers 1538, que nous présentons dans le cadre du programme Le Plus Grand Musée de France.

Véritable symbole du patrimoine de la ville de Saint-Omer, cette sculpture mérite de retrouver sa splendeur d’antan.

Le projet en images

Tombeau d'Eustache de Croy - Jacques du Broeucq - Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français - Plus Grand Musée de France

Tombeau d'Eustache de Croy - Jacques du Broeucq - Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français - Plus Grand Musée de France