• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Statut
Souscription fermée

Église Notre-Dame. Le village figure à la fin du XIe s. dans la charte de fondation de l’abbaye voisine d’Auchy-lès-Hesdin, et son église fut longtemps un but de pèlerinage pour ceux qui souffraient de maladies de peau. Fermé à la Révolution, l’édifice dut souffrir d’une dizaine d’années d’abandon, mais les travaux significatifs n’intervinrent pas, semble-t-il, avant le milieu du XIXe siècle.

Il comprend une large nef couverte d’une voûte lambrissée, profilée en anse de panier, et un chœur plus modeste en pierre, couvert d’une voûte à huit branches, dont la clé porte une figure du Christ. La nef est flanquée au nord d’une ancienne chapelle seigneuriale convertie en sacristie. Sa charpente porte la date de 1720, mais sa voûte a probablement été renouvelée à la fin du XIXe siècle. L’une et l’autre prennent appui sur des contreforts extérieurs, ajoutés en 1762. L’arc triomphal qui sépare du chœur porte la date de 1664, comme les parties les plus anciennes du château voisin.

La façade occidentale, datée de 1781, doit son originalité aux grands contreforts qui l’encadrent, réunis à la partie supérieure par la haute arcade en plein cintre qui supporte le clocher. Ces contreforts correspondent aux murs qui, à l’intérieur, encadrent le passage et soutiennent l’arrière du clocher. La rosace de la façade, la tribune et le dallage remontent à l’importante restauration menée dans les années 1870.

Pour la restauration du clocher et de la façade occidentale, la Sauvegarde de l’Art français a accordé 10 000 € en 2012.

Philippe Seydoux

 

Bibliographie :

P. Héliot, Les églises du Moyen Âge dans le Pas-de-Calais, Arras, 1951-1953, p. 432

Le projet en images