• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Avec cette nouvelle monographie, Alexandre Maral et Valérie Carpentier-Vanhaverbeke rendent hommage à un des plus grands sculpteurs de cour du XVIIe siècle. Édité par Arthena en partenariat avec le Château de Versailles, ce beau livre richement illustré permet de renouveler les connaissances sur cet artiste.

"Le Cardinal Mazarin et un génie", Paris, Institut de France, salle des séances (chapelle du Collège des Quatre-Nations). © Christophe Fouin

 

Antoine Coysevox, sculpteur du Grand Siècle

Né à Lyon en 1640, Antoine Coysevox s’installe à Paris en 1657. Son remarquable parcours le mènera à devenir le premier sculpteur directeur de l’Académie de peinture et de sculpture en 1703.

Associé aux grandes œuvres du règne de Louis XIV, il élabore frises et statues pour le Louvre puis pour Versailles. Il réalise de nombreuses pièces, autant destinées aux intérieurs (décoration de l’Escalier des Ambassadeurs, Louis XIV Triomphant du Salon de la Guerre), qu’aux jardins (Castor et Pollux, le Vase de la Guerre, statues du Parterre d’Eau). Sculpteur de la famille royale et des grands du royaume, il marque par son naturalisme qui fait de lui un grand portraitiste du XVIIe siècle. Il exécute également de très nombreuses commandes privées, avec entre autres le tombeau de Colbert à Saint-Eustache, ou encore les portraits d’artistes avec Le Brun, Coypel et Hardouin-Mansart. Talent éclectique, il travaille aussi bien la pierre et le marbre que la cire pour le moulage des bronzes.

Cette nouvelle monographie, somme de savoirs, permet de retracer la vie et l’œuvre du « Rigaud de la Sculpture ».

Décor de la cheminée du salon de la Guerre, Versailles, château. © Château de Versailles, Dist. RMNGrand Palais / Christophe Fouin.

À propos des auteurs

Archiviste paléographe, docteur ès-lettres, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Alexandre Maral est depuis 2005 conservateur en chef au château de Versailles, où il est chef du département des Sculptures et directeur du Centre de recherche. En 2011, les éditions Arthena ont publié son ouvrage intitulé La Chapelle royale de Versailles. Le dernier grand chantier de Louis XIV et, en 2015, François Girardon. Le sculpteur de Louis XIV.

Archiviste paléographe et docteur de l’École pratique des Hautes Études, Valérie Carpentier-Vanhaverbeke est conservateur du patrimoine au département des Sculptures du musée du Louvre. Spécialiste d’histoire du patrimoine et d’histoire de l’art des XVIeet XVIIesiècles, elle a été précédemment conservateur au château de Fontainebleau, en charge des sculptures et du cabinet d’arts graphiques.

Les éditions Arthena sont soutenues par la Fondation pour l’Art et la Recherche, fondation abritée à la Sauvegarde de l’Art Français.