• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Sa restauration accomplie, le papier-peint panoramique Les Ruines de Rome a été inauguré fin mars à Bas-en-Basset : l’occasion de revenir sur l’épopée de cette œuvre, de sa découverte à son sauvetage.

Une scène du panoramique Les Ruines de Rome

Une découverte exceptionnelle

Les Ruines de Rome représentent un papier peint datant du début du XIXe siècle. Seuls deux exemplaires sont connus en France : un à Bordeaux, l’autre à Bas-en-Basset, en Haute-Loire. Petite commune de 4300 habitants, Bas-en-Basset n’aurait jamais cru détenir un papier peint panoramique aussi rare. Et pourtant, la maison Girard, maison bourgeoise de la fin du XVIIIème, abritait ce chef d’œuvre dans son salon… Mise en abîme de son propre thème, Les Ruines de Rome ont été découvertes par hasard dans la maison quelque peu délabrée, pourtant classée Monument Historique depuis 2010. Menacée par la démolition certaine de l’édifice, l’œuvre fut sauvée in extremis grâce à la municipalité et la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) qui acceptèrent le don des héritiers et s’engagèrent à la restaurer.

Un constat d’état alarmant

La maison avait subi plusieurs infiltrations d’eau qui fragilisèrent les papiers peints sans véritable entretien : moisissures, décollements, empoussièrement, déchirures, autant de dégradations néfastes pour leur pérennité. De plus, produite en 1810, l’œuvre avait fait l’objet de plusieurs repeints, qui en troublaient sa lecture. De toute évidence, le cumul de ces altérations appuyait l’urgence de sa restauration.

Un lé en cours de restauration : identification des fragments et réassemblage

Le Plus Grand Musée de France : une campagne au secours de l’œuvre bassoise

C’est au printemps 2017, que l’œuvre croise le chemin de la Sauvegarde de l’Art Français. Dans le cadre de sa campagne Le Plus Grand Musée de France, la Fondation propose chaque année à des élèves, des étudiants et des salariés d’entreprises d’identifier des œuvres en péril. Partenaire du projet, la Fondation d’entreprise Michelin donna l’opportunité à des employés volontaires du site de Blavozy de sauver des trésors oubliés. Parmi les différents projets de restauration proposés par les salariés, le papier peint de Bas-en-Basset fût sélectionné.

Bas-en-Basset (43) PanoramiqueGilles David, maire de Bas-en-Basset reçoit le Prix de la Fondation d'entreprise Michelin en 2017

De la restauration à l’inauguration : l’œuvre retrouve ses couleurs et son public !

Grâce aux subventions et mécénat accordés, la restauration de l’œuvre put enfin débuter, dès le début de l’été 2018. Composé à l’origine de 30 lés – terme désignant les bandes de papier peint -, le panorama fut progressivement décollé pour être transporté dans un atelier de restauration au Puy.

Bas-en-Basset (43) PanoramiqueL'équipe de restauratrices dont Claire Pautrat et Maximiliane Richy

Trois professionnelles ont contribué à sa remise en état : Maximiliane Richy, spécialiste des enduits, intervint au moment de la dépose tandis que Anne Elsener, restauratrice-conservatrice des peintures et objets peints habilitée Monuments Historiques, les rassembla sur sept châssis. Enfin Claire Pautrat, spécialisée dans les arts graphiques et restauratrice d’œuvres sur papier, fut en charge de les traiter méticuleusement : du nettoyage à la désinfection.

Bas-en-Basset (43) PanoramiqueLes différentes parties du panoramique prêtes à être mises sur châssis (Crédits Anne Elsener)

Sa restauration achevée, l’œuvre fut finalement inaugurée presque un an après sa découverte, le vendredi 22 mars 2019 à la maison de santé de la commune. Outre la présence des restauratrices, plusieurs personnalités ont fait honneur au retour du papier peint : Mme Christine Hacques, sous-préfète d’Yssingeaux, Mme Proriol, représentante du Conseil départemental et le sénateur Jean-Marc Boyer représentaient les collectivités tandis que M. Laurent Carpentier, directeur du site Michelin de Blavozy et M. Christophe de la Tullaye, correspondant régional de la Sauvegarde représentaient les deux organisations à l’origine du mécénat. Au total, plus de soixante personnes ont répondu présent à l’inauguration.

Bas-en-Basset (43) PanoramiqueL'inauguration de la restauration du panoramique à la maison de santé de Bas-en-Basset

Provisoirement exposée à la maison de santé, M. Gilles David, maire de la commune de Bas-en-Basset attend de trouver un lieu plus adéquat pour la conservation et la mise en valeur de l’œuvre. D’ici là, Les Ruines de Rome vous attendent, la maison est ouverte à tous gratuitement les mercredis de 14h à 17h et samedis de 9h à 12h.

 

Pan 1 du panoramique

Pan 2 du panoramique

Pan 3 du panoramique

Pan 4 du panoramique