• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

L’église de Boutigny est un édifice de belles proportions bâti au xiie s., sur un plan en croix latine, et remanié à l’époque gothique. De la première construction subsistent encore les murs gouttereaux de la nef et l’essentiel des parties occidentales. Le chœur et le transept ont, en revanche, subi des transformations importantes au xiiie s.

Le chevet originel, sans doute avec abside et absidiole, a alors été remplacé par une abside à trois pans et par deux chapelles carrées greffées de part et d’autre de la première travée du chœur. De cette époque datent également le portail à ressauts avec colonnettes surmontées de chapiteaux à crochets de la façade occidentale, et celui, identique, percé dans le mur nord de la nef (aujourd’hui dissimulé par la sacristie).

De même, le clocher qui s’élève sur la croisée du transept a-t-il subi à plusieurs époques des remaniements dans ses parties hautes, formées de deux étages d’arcatures en plein cintre et d’une toiture en bâtière.

L’ensemble de l’édifice est voûté sur croisées d’ogives, mais celles-ci trahissent, comme le décor des chapiteaux, plusieurs campagnes de travaux étalés du xiie s. au xve s. et même au xixe s. si l’on considère les deux collatéraux créés à cette époque dans la nef constituée à l’origine d’un vaisseau unique alors couvert d’un berceau lambrissé. Cette église, dont la qualité architecturale est indiscutable, a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques dès 1925. Elle contient plusieurs statues en bois polychrome des xvie s. et xviie s., ainsi que des tableaux du xviiie s. En 1988, la Sauvegarde de l’Art français a versé une subvention de 40 000 F pour aider la commune de Boutigny à financer la réfection de la façade et des parties sud de l’édifice et 50 000 F en 1989 pour des travaux concernant des maçonneries et la révision de la couverture.

Le projet en images