• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Edifice, composé d’une nef unique, d’un transept et d’un chœur avec une travée droite et une abside semi-circulaire. Un souterrain est ouvert sous le chevet et conduit à une source guérisseuse.

L’Origine de l’église remonte au IXe siècle. En 816, la paroisse appartenait à l’abbaye de Villeloin, formant un fief du château

d’Amboise. Cette paroisse appartint dès le IXe à l’abbaye de Villeloin, possession qui fut confirmée en 1070 par Foulques Réchin et en 1253 par le Pape Innocent IV. L’abbaye y fonda un prieuré. L’église aurait été construite au-dessus d’une grotte pour christianiser le site.

Le choeur et croisillon nord (voute en berceau) datent des XIIe- XIIIe siècles. La nef, du XIIIe, est voutée de voûtes sexpartites, tandis que la croisée du transept et le croisillon sud sont voûtés sur croisées d’ogives.

Le projet en images

Eglise Saint-Aignan, plan au sol, par le cabinet Trait Carré architectes