• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Financement
170 € / 2 150 €

Statut
Souscription en cours

Je fais un don

Haut-relief de la Vierge à l'Enfant, du_Broeucq, Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français Plus Grand Musée de France

Dans le cadre de la campagne du Plus Grand Musée de France, deux étudiantes de Sciences Po Lille, Jade et Isabelle , vous invitent à soutenir la restauration du haut-relief La Vierge à l’Enfant de la commune de Saint-Omer. 

L’œuvre

La statue de la Vierge à l’Enfant est une statue en albâtre datant du XVIème siècle, réalisée par le sculpteur Jacques Du Broeucq, dont la signature est encore visible sur la ceinture de la Vierge (IAQVES DV BROVEC). Elle ornait le monument funéraire de Philippe de Sainte-Aldegonde (1530 – 1574), seigneur de Noircarmes et bailli de Saint-Omer au service du roi Charles Quint. C’est lui-même qui fit appel à cet artiste tant réputé dans la région pour la réalisation de son monument funéraire.

Cette sculpture est révélatrice du changement de style artistique de Jacques Du Broeucq. En effet, après avoir produit des oeuvres très expressives qualifiées de « Maniéristes », il adoucit son style sans jamais s’éloigner de l’art italien qui l’inspire beaucoup. Le drapé de la robe de la Vierge, l’ovale délicat des visages rehaussés par l’ondulé des cheveux ne sont pas sans rappeler l’art de la Renaissance italienne, notamment œuvres de Raphaël au début du XVIème siècle, voire du travail romain de Botticelli vers 1480.

Haut-relief de la Vierge à l'Enfant, du_Broeucq, Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français Plus Grand Musée de France

Petite histoire de sa conservation

Aujourd’hui conservée dans la sixième chapelle nord de la cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer, cette œuvre était à l’origine dans la Chartreuse du Val de Sainte-Aldegonde, fondée vers 1300 par la famille du même nom à Longuenesse. Ce monastère et le mausolée des Sainte-Aldegonde furent tous deux détruits vers 1790. Tous les biens du monastère ont été dispersés. Seuls trois éléments sont parvenus jusqu’à nous ; la statue de la Vierge à L’Enfant ainsi que deux fragments représentant des anges. Les anges sont aujourd’hui conservés au musée Sandelin (Saint-Omer), offerts par les Frères de la rue d’Arras, qui les avaient reçus de la part du Doyen Duriez. On ignore cependant comment la statue de la Vierge à L’Enfant est arrivée dans la cathédrale Notre-Dame.

QUI était cette famille ?

La famille Sainte-Aldegonde était une famille de très riches marchands issus de l’aristocratie de Saint-Omer. Outre la Chartreuse du Val des Sainte-Aldegonde, la famille disposait aux XIIème et XIIIème siècles d’un hôtel sur la Grand Place de Saint-Omer, dont les restes sont encore visibles dans la pharmacie du Théâtre. Un second hôtel leur ayant appartenu au XIIème siècle est aujourd’hui devenu un élément de l’hôtel de ville, il s’agit de la Halle Échevinale. Dans le cadre de travaux de réaménagement prévus sur la Grand Place, des sondages archéologiques sont d’ailleurs en cours en ce qui concerne les fondations de cet édifice.

Haut-relief de la Vierge à l'Enfant, du_Broeucq, Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français Plus Grand Musée de France

Le projet de restauration

Ajourd’hui, cette statue de la Vierge à l’Enfant souffre et aurait besoin d’une restauration. Elle aura principalement pour objectifs :

  • – Le nettoyage de l’œuvre
  • – Le retrait des anciens comblements instables
  • – La consolidation des fissures
  • – Le comblement des manques

Pour un coût total de 5000€.

 

Le projet en images

Haut-relief de la Vierge à l'Enfant, du_Broeucq, Saint-Omer (62) - Sauvegarde de l'Art Français Plus Grand Musée de France