• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

L’édito du Président

Notre-Dame de Paris en flammes, c’est une part infiniment précieuse de notre monde familier qui est ébranlée. Ce drame nous rappelle combien la cathédrale nous est chère et nous fait d’autant plus souffrir qu’un tel événement nous semblait inimaginable.

En atteignant l’une des plus célèbres églises du monde, et la première de notre pays, le malheur que nous déplorons est prophétique pour la France et l’Europe. Il commande de venir sans plus tarder au secours du patrimoine religieux, qui souvent, constitue la plus grande fierté de nos villes et villages, comme Notre Dame à Paris. Pourtant, bien qu’il soit riche de multiples merveilles parfois méconnues, il est laissé en souffrance.

Cette mission est, depuis un siècle, celle de la Sauvegarde qui ne cesse de faire plus que quiconque par ses dons, pour y répondre.

Elle rencontre aujourd’hui, du fait d’une circonstance dramatique, un écho qu’elle n’avait jamais reçu jusqu’alors. Il est de notre devoir d’appeler sans plus tarder, à une mobilisation générale des bonnes volontés.

Cet appel s’adresse aux personnes et aux corps constitués ; à chacun d’entre nous, pour que nous y répondions individuellement dans la mesure de nos goûts et de nos moyens, ou collectivement en nous engageant au sein d’associations dédiées. Il s’adresse également à l’État, aux collectivités territoriales, et à tous leurs services, pour rappeler aux pouvoirs publics, c’est-à-dire tous nos élus, leurs devoirs de transmettre aux générations futures, le riche héritage dont ils ont reçu la charge.

Pleurons ce que nous avons perdu, pour mieux prendre conscience de ce que nous avons le bonheur de conserver et agissons pour n’avoir un jour à déplorer, d’autres pertes dont nous serions responsables.

Nous appelons ardemment nos Amis à nous y aider.

Olivier de Rohan Chabot, Président de La Sauvegarde de l’Art Français