• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

L’édito du Président

L’été a été endeuillé pour notre Fondation, comme pour tous les amis du patrimoine en France, par la mort de Pierre-André Lablaude, Architecte en Chef des Monuments Historiques.

Avant qu’il n’accepte de succéder à notre ami Dominique Moufle à la Sauvegarde de l’Art Français, nous avions travaillé ensemble pendant 23 ans à Versailles. Nous regretterons de ne plus pouvoir profiter de son savoir et de son prestige qui étaient considérables.

Le 1er août dernier, en l’église Notre-Dame de Versailles, Éric Pallot, qui a été son élève et son ami, a prononcé son eulogie. Je ne pourrais y ajouter que de dire qu’avec Pierre-André Lablaude j’ai perdu personnellement un ami et la Sauvegarde un très précieux conseiller. Nous partageons tous la douleur de son épouse, notre collègue et notre amie depuis si longtemps, Colette Di Matteo.

Rentrée 2018

A la veille des Journées  Européennes du Patrimoine, jamais il n’aura autant été question de celui-ci que ce soit dans les journaux, à la radio, à la télévision et sur les réseaux sociaux.

C’est sans aucun doute du à l’intérêt manifesté récemment en faveur du patrimoine par monsieur le président de la République et à la popularité de Stéphane Bern, appelé par lui à prendre en charge une mission en sa faveur, mission à laquelle celui-ci se consacre avec autant de générosité que de courage et d’obstination, en dépit de tous les obstacles.

Nous devons nous féliciter de cet engouement et être reconnaissants à ceux à qui nous le devons.

Il nous sera d’une grande aide pour la poursuite des objectifs de notre Fondation en faveur du patrimoine immobilier, comme du patrimoine mobilier et du rayonnement de l’art français pour lesquels nos ambitions sont grandes.

A cet égard, l’accueil qu’a réservé à l’Élysée, avant les vacances, madame Ferrazzi, Conseillère pour la culture du président de la République, au directeur et au président de la Sauvegarde est très encourageant.

Elle leur a assuré que le président de la République renouvellerait son Haut Patronage à la campagne du Plus Grand Musée de France,  manifestant également un intérêt marqué pour toutes les nouvelles initiatives de la Sauvegarde, et l’assurant de l’appui des pouvoirs publics en leur faveur.

Mais pour prestigieux et, ô combien utiles, que puissent être de tels soutiens, rien ne peut remplacer la mobilisation de tous et d’abord celui d’amis fidèles comme vous, pour nous accompagner en nombre et nous aider par leurs encouragements et leur générosité…

Nos villages ont besoin de la Sauvegarde, et la Sauvegarde a besoin de vous.

Devenez ami.