• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Le 29 avril dernier avait lieu au Lycée professionnel de Laon, un jury de sélection des oeuvres à restaurer. Concrétisation d’une année d’exploration et d’enseignement pour les lycéens de Laon et de Villers-Cotterêts, ce jury annonce la sauvegarde prochaine de deux oeuvres du patrimoine de l’Aisne. Retour sur cette belle campagne du Plus Grand Musée de France

LE PLUS GRAND MUSÉE DE FRANCE : LE PATRIMOINE À L’HONNEUR

Dans le cadre du Plus Grand Musée de France, La Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français propose chaque année une campagne de mécénat ouverte à tous dans l’objectif de protéger le patrimoine de nos régions. Mairies, écoles, places, églises : toutes abritent en leur sein des œuvres d’un intérêt certain mais bien souvent en péril. Par cette initiative, Le Plus Grand Musée de France mobilise des lycéens, étudiants et même des entreprises en vue de découvrir la richesse de leur patrimoine de proximité et d’agir pour le sauvegarder.

Laon - Villers Cotterets 2018Eglise de Dampleux

LES HAUTS-DE-FRANCE : PREMIÈRE RÉGION À IMPLIQUER SES LYCÉENS

En partenariat avec la région Hauts-de-France, la Sauvegarde de l’Art Français a pu convier deux lycées du département de l’Aisne à prendre part à ce programme de sensibilisation. Intitulée « Les lycéens à la découverte du Plus Grand Musée de France », l’opération a été proposée à deux classes de seconde dès la rentrée 2018 : la seconde Gestion administration du Lycée Julie Daubié de Laon, supervisée par Mme Nathalie Dussart, professeur d’Arts Appliqués et le club Patrimoine du Lycée européen de Villers-Cotterêts, dirigée par Mme Amandine Girard, professeur documentaliste.

Laon - Villers Cotterets 2018Lycée de Villers-Cotterêts

La fondation CRÉDIT MUTUEL NORD EUROPE : UN MÉCÈNE investi

En définitive, la campagne aspire non seulement à sensibiliser les jeunes générations à l’histoire de l’art mais aussi à les impliquer dans la protection de leur patrimoine. C’est pourquoi la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe a choisi d’en devenir le grand mécène et de s’engager auprès des lycéens pour financer la restauration des œuvres qu’ils auront à sélectionner en fin d’année scolaire.

Lancement de l’opération

Dès septembre 2018, leurs professeures ont respectivement annoncé à leur classe, leur participation à ce projet de grande envergure. En parallèle, s’était organisée une réunion dans les locaux de la région Hauts-de-France à Amiens, avec les représentants du service de l’Inventaire, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) du département de l’Aisne et de La Sauvegarde de l’Art Français. Cette concertation avait pour objectif de repérer une sélection d’œuvres d’art en péril à Laon et dans le canton de Villers-Cotterêts, susceptibles d’être sauvées par les lycéens. Ainsi, lors d’une intervention en classe, sept œuvres furent respectivement présentées aux lycéens, un précédent article revient sur cette journée.

Laon - Villers Cotterets 2018Intervention au sein du Lycée professionnel Julie Daubié de Laon

PRÉSENTATIONs, VISITES, INTERVENTIONS : UNE ANNÉE BIEN CHARGÉE

Tout au long de l’année, les lycéens participants sont partis à la découverte des œuvres identifiées, à la fois pour explorer les trésors de leur patrimoine local mais également pour mieux saisir leur intérêt historique et artistique.

Laon - Villers Cotterets 2018Eglise de Vivières

Plusieurs visites ont été programmées dans l’objectif de cerner les attentes d’une restauration vis-à-vis de l’état de l’œuvre ou de son environnement. De ce fait, tandis que les lycéens de Laon ont parcouru les églises de Vaux, Saint-Martin, le Musée de Laon ou la cathédrale, les lycéens de Villers-Cotterêts ont découvert les œuvres des églises de Dampleux, Largny-sur-Automne, Vivières et du musée Dumas.

De plus, des interventions de professionnels du patrimoine, tels que Nicolas Bondenet, conservateur, Christiane Riboulleau, du service de l’Inventaire, ou encore Florence Ferté, conservatrice des Antiquités et des Objets d’Art (CAOA) ont aidé les élèves à s’emparer de ce projet et préparer leurs exposés en vue du prochain jury.

DES LYCÉENS ENGAGÉS : UN JURY RÉUSSI

Le jury final eut lieu le 29 avril dernier au Lycée professionnel Julie Daubié de Laon. A cette occasion, les deux classes furent réunies pour la première fois et ont pu échanger sur leur ressenti respectif. Chacune des classes a pu présenter leurs trois œuvres d’art préférées. Rappelant le contexte de l’œuvre, sa description et ses besoins en terme de restauration, les lycéens ont pu défendre leurs œuvres et partager les connaissances acquises au cours de l’année. Les élèves ont pu ensuite désigner par la tenue d’un vote deux oeuvres favorites.

Jury LaonPrésentation des lycéens lors du Jury

Parmi les œuvres exposées par les lycéens de Laon, les lycéens de Villers-Cotterêts ont voté pour le tableau Les pèlerins d’Emmaüs de l’abbaye Saint-Martin. Ceux de Laon ont choisi l’Aigle Lutrin, de l’église paroissiale Saint-Leu à Dampleux. Réel succès, les lycéens ne se sont pas arrêtés à l’étape du choix, ils ont même bénévolement levé plus de 300 euros pour contribuer à la restauration.

Ce geste symbolique très fort concrétise l’aboutissement de cette campagne : avoir éveillé en eux l’envie de défendre leur patrimoine.

Jury de LaonLes lycéens participants attentifs aux présentations des oeuvres

Grâce au mécénat de la Fondation Crédit Mutuel Nord Europe, les oeuvres vont pouvoir partir en restauration. Dans moins d’un an, elles auront retrouvées leur éclat et regagneront leur lieu d’origine : à cette occasion, les lycéens seront conviés à l’inauguration pour admirer le fruit de ce projet. Un moment qu’ils ont déjà hâte de vivre !