• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Jochen Jahnke ©Jochen Jahnke © Eglise Saint-Pierre à Aulnay

M. Jean-Paul Charbonneau, nouveau correspondant de la Sauvegarde

Niortais de naissance, vendéen d’origine, Jean-Paul Charbonneau vit aujourd’hui à La Rochelle. C’est sur les recommandations de M. Dominique Nasse, notre correspondant en Dordogne, qu’il a décidé de s’engager à la Sauvegarde comme correspondant de la Charente-Maritime, département en déshérence de correspondant depuis bien longtemps.

M. Charbonneau, quel est votre parcours professionnel ?

Ancien élève de Science-po Paris, titulaire d’un master de droit, j’ai débuté ma carrière professionnelle à la Caisse des Dépôts et Consignations et je l’ai poursuivie dans des banques d’affaires parisiennes.

En 1978, je suis devenu consultant auprès de grandes entreprises françaises, menant pendant vingt ans à Nantes et à Lyon des activités de conseil en développement commercial, de recrutement et de formation.

De quand date votre installation en Aunis et Saintonge ?

Appelé à diriger un organisme de logement social, je me suis installé à La Rochelle en 1996. Parallèlement j’ai repris des études universitaires, m’intéressant tout particulièrement à l’histoire médiévale,  aux questions d’hydraulique castrale ainsi qu’au patrimoine régional.

Pouvez-vous nous parler de votre engagement auprès du patrimoine et de ce qui vous a amené à vous engager auprès de notre Fondation ?

Je suis également membre de la Société d’Histoire et d’Archéologie de l’Aunis, membre des Amis des Archives. Je collabore régulièrement à différentes revues, donne de nombreuses conférences et anime sur la radio RCF une émission précisément dédiée au patrimoine.

Depuis 2015 je préside le CICERONE-CLUB, une association qui regroupe les guides touristiques et conférenciers de Charente-Maritime.  

Enfin, je suis l’auteur de nombreux ouvrages consacrés au patrimoine et à quelques personnages historiques, grand témoin de leur époque : Perrault, Marmontel et … (en cours de rédaction) Mérimée, l’inventeur du concept de patrimoine !

Mon engagement à la Sauvegarde de l’Art français est donc l’acmé d’une vie tout entière dévouée aux racines, donc à l’avenir de notre pays.