• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

la caisse d’épargne côte d’azur, soutien du Plus Grand Musée de France

La Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français mène depuis 2013 la campagne du Plus Grand Musée de France : cette opération permet chaque année à des étudiants de la France entière de s’engager pour la protection du patrimoine. La mission des élèves consiste à identifier et choisir des œuvres à restaurer, à sensibiliser le grand public à cette cause et à lever, grâce à cela, des fonds pour permettre leur restauration.

En 2016, le Caisse d’Épargne Côte d’Azur a souhaité soutenir l’action des étudiants du campus de Sciences Po Menton, engagés dans le projet.

Parmi les œuvres d’art identifiées par les élèves, un panneau de Louis Bréa a retenu l’attention de l’entreprise. Dans le cadre de sa politique de mécénat, le groupe bancaire a alors décidé de faire un don à la Fondation pour la Sauvegarde de l’Art Français pour la restauration de cette Vierge de la Miséricorde, provenant de la chapelle des pénitents noirs de Nice. Ce soutien a permis de sauver un véritable chef d’œuvre en péril. Le panneau est actuellement en restauration à Marseille.

Cette grande opération a été l'occasion mettre en lumière la richesse du patrimoine local

Les écureuils sur la piste du Plus Grand Musée de France

En 2018, la Caisse d’Épargne Côte d’Azur a cette fois-ci proposé à l’ensemble de ses collaborateurs de contribuer directement à la protection du patrimoine régional en participant à l’opération des Écureuils sur la piste du Plus Grand Musée de France.

Pendant quatre mois, les salariés du groupe bancaire ont ainsi pu transmettre des propositions d’objets d’art à restaurer. A l’issue de cette chasse au trésor, les collaborateurs de l’entreprise ont voté en ligne pour désigner leurs projets de restauration préférés.

Trois œuvres d’art prochainement restaurées

Trois œuvres d’art, situées à Grasse et Draguignan, ont ainsi remporté les suffrages et se verront attribuer un don pour leur restauration :

  • Le monument Fragonard de Grasse, réalisé par Auguste Maillard en 1907
  • La Charité, une toile réalisée par Simon Vouet en 1635 – œuvre du Musée des Beaux-Arts de Draguignan
  • Un papier-peint panoramique du début du XIXe siècle, représentant des scènes d’inspiration chinoise – œuvre du Musée des Beaux-Arts de Draguignan

Les œuvres choisies seront restaurées dans les prochains mois.

Papier-peint panoramique du début du XIXe siècle, représentant des scènes d’inspiration chinoise

Des remises de prix solennelles

Deux cérémonies de remise de prix ont eu lieu à Draguignan et Grasse, respectivement les mardi 21 et jeudi 23 mai derniers. Elles furent l’occasion d’annoncer la restauration prochaine des trois œuvres d’art retenues. 

Cérémonie Grasse 23/05/19 - SAFCérémonie de remise de prix devant la statue Fragonard à Grasse (23/05/19)

Ils en parlent