• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

À l’occasion du centième anniversaire de la Sauvegarde de l’Art Français, l’historienne chargée d’études patrimoniales Chloé Demonet explore dans Sauvegarder l’Art Français : 100 ans d’actions et de combats au service du patrimoine le siècle d’engagement de la Sauvegarde pour le patrimoine national.

Une histoire centenaire

La Sauvegarde de l’Art Français est une association créée en 1921 par le duc de Trévise, avec le concours d’Aliette de Rohan Chabot, marquise de Maillé, et le soutien de personnalités des mondes artistique, littéraire et politique de l’époque.

Grand orateur, connaisseur de l’art et de l’architecture, le duc engagea La Sauvegarde dans une mission primordiale de défense du patrimoine, levant des fonds, menant des actions locales et internationales, donnant l’impulsion à de grandes opérations de sauvetage de monuments en péril. La marquise de Maillé poursuivit, pendant la seconde moitié du XXe siècle, une œuvre toujours nécessaire, et assura les conditions financières de la survie de l’association. Le legs Maillé permet aujourd’hui de financer chaque année la restauration d’une centaine d’églises rurales. Devenue fondation reconnue d’utilité publique en 2017, La Sauvegarde de l’Art Français poursuit le combat patrimonial et diversifie ses interventions par de nouveaux programmes de financement et de soutien à la recherche, tout en abritant d’autres fondations vouées à la protection et à la connaissance du patrimoine.

Un siècle après sa création, le moment est venu de replacer l’œuvre de La Sauvegarde de l’Art Français au centre des préoccupations publiques, et de mettre en lumière son histoire, ses actions et son ambition.

L’ouvrage est agrémenté de nombreux documents et photographies anciennes tirées des archives de la fondation, désormais accessibles aux chercheurs. Les prises de vue contemporaines ancrent cette histoire dans la réalité territoriale, de même que les témoignages d’éminents spécialistes qui dynamisent le récit.

Les Éditions du patrimoine

Ce sont près de 500 titres différents qui sont proposés par les Éditions du patrimoine à l’amateur comme au spécialiste : guides, monographies, livres d’art ou revues, souvent disponibles dans plusieurs langues (jusqu’à 11 traductions pour certains d’entre eux !). Au total, plus de 700 références qui reflètent la richesse du patrimoine géré par le Centre des monuments nationaux et par ses différents partenaires, publics ou privés.

21 collections bien identifiées structurent le catalogue et permettent de trouver pour chaque titre le contenu et la forme les plus appropriés, ainsi que le prix de vente le plus juste.

Direction éditoriale du Centre des monuments nationaux, les Éditions du patrimoine sont aussi l’éditeur délégué des services patrimoniaux du ministère de la Culture.

Assurant à ce titre une mission de service public depuis 1996, elles ont pour vocation de rendre compte des derniers acquis de la recherche dans les domaines du patrimoine,  de l’architecture, de l’histoire de l’art et de l’archéologie, et d’en diffuser la connaissance. Elles s’adressent aux amateurs et aux professionnels, aux étudiants et aux chercheurs, mais aussi aux enfants et aux publics en situation de handicap.