• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Roanne Statue Sainte Anne SAF

Dans le cadre de la campagne du Plus Grand Musée de France, cette statue de sainte Anne a été choisie par les collaborateurs du site industriel Michelin de Roanne pour être restaurée. Une aubaine pour cet objet d’art endommagé qui témoigne d’une formidable histoire locale ! 

une statue pour les tisserands

Un objet d’art hétéroclite
Œuvre atypique de 85 cm, la statue sainte Anne et la vierge marie a la particularité d’être dressée sur un métier à tisser. Composée de bois sculpté et doré, la statue est également posée sur un dais en bois tourné. L’ensemble daterait de 1844 mais une étude approfondie de l’objet va bientôt permettre de confirmer l’époque à laquelle il a été réalisé.

La figure de Sainte Anne
L’œuvre représente la Vierge-Marie, porté par sainte Anne. Cette dernière est, dans la tradition chrétienne, mère de la Sainte Vierge Marie, aïeule de Jésus. Elle est également, dans certaines régions, la sainte-patronne des tisserands, ce qui est le cas dans la ville de Roanne. 

Une statue de processions
Instituée patronne des tisserands en 1858, sainte Anne était souvent célébrée lors de la Fête du Tissage, à Roanne, tous les 26 juillet. Ainsi au coeur du faubourg Mulsant, le quartier historique du textile roannais, se trouvait l’église Sainte-Anne et sa statue qui, à cette occasion, était portée solennellement dans les rues. 

Un rapatriement urgent

Propriété du Musée Joseph Déchelette, l’oeuvre avait été mises en dépôt dans l’église Sainte-Anne dans les années 1990 après avoir été à l’Écomusée du Roannais (musée sur le textile). C’est au mois de mars 2019 que son rapatriement fut organisé en urgence pour des raisons de conservation. Le Musée souhaitait sauver ce morceau d’histoire locale fortement abîmé par les années.

L’ENGAGEMENT DE LA FONDATION D’ENTREPRISE MICHELIN

Depuis 2013, la Fondation La Sauvegarde de l’Art Français mène une vaste opération de sauvegarde des chefs-d’œuvre dispersés en France appelée « Le Plus Grand Musée du France », à laquelle la Fondation d’Entreprise Michelin participe depuis 5 ans. C’est à cette occasion que les collaborateurs du site industriel de Roanne ont découvert et choisi cette œuvr.

 

L’objet d’art fut retenu pour plusieurs raisons. Il s’agit tout d’abord d’une sculpture de grande qualité, réalisée sans aucun doute par un artiste de talent. Enfin, son état actuel requiert une intervention rapide : la statue est notamment attaquée par les insectes – une mise sous anoxie a été immédiatement demandée par les conservateurs du musée.

 

UNE RESTAURATION imminente

Endommagée, l’œuvre nécessite une profonde restauration : la polychromie a disparu par endroit et les fils du métier à tisser sont rompus. Sur conseil de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Auvergne-Rhône Alpes et de sa Commission Scientifique régionale compétente en matière de conservation préventive, un restaurateur (seul spécialiste des métiers à tisser en France) eut la mission d’évaluer l’état réel de l’œuvre, de l’étudier et de réaliser des devis permettant sa rénovation.

A la suite de sa restauration, l’œuvre réintégrera – pour une meilleure conservation – le musée Joseph Déchelette. Elle sera accessible tous les mercredis après-midi et les premiers dimanche du mois gratuitement.

ILS EN PARLENT

Le projet en images

Roanne Statue Sainte Anne SAF

Roanne Statue Sainte Anne SAF

Roanne Statue Sainte Anne SAF