• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Le samedi 15 septembre 2018, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, la Sauvegarde de l’Art Français accueillera le public dans ses superbes bureaux du 22 rue de Douai, dans le 9ème arrondissement de Paris , pour des visites guidées et une conférence dédiée à la Marquise de Maillé, figure incontournable de l’histoire de la Sauvegarde, qui s’est illustrée par son combat en faveur du patrimoine.

10H-12H30 / 15h-16H : VISITES COMMENTÉES

La Sauvegarde de l’Art Français occupe l’un des plus beaux appartements d’un immeuble haussmannien orné d’un décor sculpté abondant et raffiné qui a été commandité et décoré au XIXème siècle par Michel-Victor Cruchet, artisan-artiste sculpteur, chef d’une entreprise de décoration spécialisée dans le carton pierre.

Visites toutes les 30 minutes (dernier départ à 15h30)
Groupes de 15 personnes maximum
Inscription recommandée

16H – 17H : CONFÉRENCE

« Une femme de savoir et d’action : la marquise de Maillé »

par Mme Françoise Bercé, Vice-présidente de la Sauvegarde de l’Art Français, Inspecteur général honoraire du patrimoine
et Mlle Marie-Clotilde Hubert, membre du comité d’action de la Sauvegarde de l’Art Français, professeur honoraire à l’Ecole Nationale des Chartes.

Conférence suivie par un pot de l’amitié.

Inscription recommandée

Marquise de Maillé - Sauvegarde de l'Art Français
Vice-présidente de la Sauvegarde dès 1921, puis présidente jusqu’à sa mort en 1972, Aliette de Rohan Chabot, marquise de Maillé, s’est illustrée par son combat en faveur de la défense du patrimoine.

Auteur d’un ouvrage sur l’art cistercien faisant autorité, elle participe à la création de l’Inventaire auprès d’André Malraux, contribue à la création du corps des Architectes des Bâtiments de France et des conservateurs régionaux des monuments historiques.

En 1972, elle fait un legs à la Sauvegarde de l’Art Français qui lui permet de devenir depuis lors le principal mécène des églises rurales de France.

La marquise de Maillé conduisit, de front, travaux scientifiques et sauvegarde du patrimoine, ses recherches et son action s’enrichissant réciproquement. Ainsi a-t-elle mûri une réflexion sensible et originale sur les œuvres du passé et sur les chances d’en conserver la trace sans les trahir.

En savoir plus sur la marquise de Maillé
Consulter la bibliographie