• Supprimer
  • Supprimer
  • Supprimer

Un Prix pour soutenir l’engagement des étudiants en faveur du patrimoine

Depuis maintenant sept ans, la Fondation d’Entreprise Michelin soutient l’opération étudiante pour « le Plus Grand Musée de France » en accordant chaque année un prix à une ou plusieurs œuvres d’art particulièrement remarquables proposées par des équipes étudiantes.

Ce partenariat a ainsi permis à de nombreux projets étudiants de Sciences Po et de la Sorbonne d’atteindre leurs objectifs de recherche de fonds et donc de financer une restauration des oeuvres dans les règles de l’art.

Retour sur les lauréats pour l’édition 2020

Pour l’édition 2020 du Prix étudiant de la Fondation d’Entreprise Michelin, ce sont trois pièces de grandes qualités, inscrites ou classées au titre d’objet, qui ont été sélectionnées.

Retables du Nouveau Testament, Bernay-Neuvy-en-Champagne (72)

Retables du Nouveau Testament - Anonyme, XVIème siècle

Conservés dans l’église Saint-Julien-le-Pauvre de l’église de Bernay-Neuvy en Champagne (Sarthe), ces trois retables en terre cuite du XVIème siècle représentent des scènes du Nouveau Testament : la Nativité, la Cène et la Mise au Tombeau.

Classés au titre d’objet, ils nécessitent une restauration d’ensemble, notamment pour recoller des têtes manquantes sur le retable figurant la Cène. La restauration permettra également le comblement des lacunes, un nettoyage complet ainsi que la direction d’une étude sur la polychromie ancienne. En effet, certaines pièces de ces retables laissent entrevoir de magnifiques couleurs, très certainement blanchies au XIXème siècle.

Les deux étudiants de Sciences Po en charge du projet, Maximilien Marek et Augustin Williamson, ont redoublé d’effort afin de sauver cet ensemble statuaire d’une rare finesse. Ils ont ainsi organisé en mars dernier une conférence pour réunir des acteurs locaux et lever des fonds. La Fondation d’Entreprise Michelin souhaitait donc naturellement récompenser leur investissement et soutenir la mairie dans ce projet exaltant.

Bernay_Neuvy_retables

 

L’Adoration des Mages, Pont-Sainte-Maxence (60)

L'Adoration des Mages - Anonyme, autour de 1586

A Pont-Sainte-Maxence (Oise) , c’est aussi une scène bien connue et représentée qui a été sélectionnée. Les étudiants de la Sorbonne Guillaume Ziata, Melvin Mouton et Christian Brunel, ont repéré cette œuvre en danger conservée dans la sacristie de l’église Sainte-Maxence.

L’Adoration des Mages, probablement produite autour de 1586, est une composition remarquable reprenant les préceptes de la seconde école de Fontainebleau et certainement produite par un peintre de l’atelier du maître flamand Maarten de Vos. Classée au titre d’objet en 2012, l’œuvre est grandement menacée par des moisissures qui altèrent les couleurs et font craindre une perte irrémédiable.

Chaque œuvre se voie ainsi attribuer une enveloppe en mécénat grâce au soutien de la Fondation d’Entreprise Michelin qui permettra de lancer les travaux de restauration dans les mois à venir.

 

Une opération menée grâce au soutien de

LOGO FONDATION MICHELIN